Le pistolet Walther Manurhin PP Sport en 22 Lr

Il existe des armes emblématiques si fiables et réputées que l’on est tenté de les accommoder à toutes les sauces pour bénéficier de leur aura, de rentabiliser davantage l’outillage disponible ou qu’elles soient simplement une base solide pour la concrétisation d’une vision.  C’est le cas du Walther PP sport de Manurhin que nous étudierons ici.

Je ne détaillerais pas ici toutes les pièces du Manurhin PP Sport car le présent article fait écho à un autre : Le pistolet Walther PP en 7,65 Browning , n’hésitez pas à le consulter pour parfaire vos connaissances de cette lignée d’armes. Il est à noter que notre Manurhin PP Sport a été fabriqué sous licence Walther.

Je n’ai pas pu réunir les deux modèles en même temps.  Lorsque j’ai eu ce PP Sport entre les mains, je n’avais plus la version en 7,65 mm qui m’a servi à rédiger le premier article. Par conséquent, je n’ai pu comparer l’intégralité des dimensions des deux armes.

Caractéristiques de l’arme :

  • L’épaisseur : 36 mm ;
  • La hauteur : 138,7 mm ;
  • La longueur (diagonale canon / crosse) : 247 mm ;
  • Longueur du canon : 152 mm ;
  • Le calibre : 22 Long rifle ;
  • La capacité : 10 cartouches dans le chargeur + 1 dans la chambre ;
  • Poids de l’arme : 872 grammes ;
  • Mécanisme : simple et double action.

Les caractéristiques des différents modèles de Manurhin selon un manuel de la marque :

La carcasse assemblée

La carcasse me semble identique aux autres versions. Il faudrait pour lever le doute avoir entre les mains une version de chaque calibre et comparer les dimensions. Les dimensions qu’il est probable de voir varier sont celles du logement de chargeur.

La section du logement de chargeur sur la carcasse est : 11,4 mm x 27,4 mm. Cela à son importance pour établir des comparaisons et les compatibilités entre pièces puisque l’arme existe en plusieurs calibres (22 court, 22 Lr, 7,65 Browning , 9 court).

On semble voir en dessous de la rampe d’alimentation en 22 Lr une rampe d’alimentation d’un calibre supérieur.

Le marteau

Cette pièce est propre à ce modèle. Le marteau a une forme particulière qui permet l’armement aisé malgré la présence d’une hausse volumineuse.

L’arme conserve la possibilité de la simple et de la double action. Néanmoins, il a existé des marteaux en simple action comme on peut le voir sur la vue éclatée ci-dessous. Sur ce document, les marteaux sont en haut à droite.

J’ignore à quel point le fabricant prenait soin du départ du coup néanmoins ce dernier est franc et net.

L’éjecteur

Le calibre étant différent de la version en 7,65 mm, l’éjecteur l’est également. Il reprend le même principe de montage sur la carcasse.

Le canon

Le Manurhin PP Sport existe en deux longueurs de canon : 210 et 152 mm. J’ai eu l’occasion dans ma carrière d’avoir entre les mains plusieurs PP Sport mais jamais avec un canon de 210 mm.

Le canon de notre Manurhin PP Sport mesure : 152 mm. Le diamètre du corps de canon est : 12,1 mm. L’épaulement du contrepoids à un diamètre de 10 mm, il mesure : 30,5 mm de long. 10 mm, c’est peu pour un diamètre de canon même en 22 Lr. Sachant que le diamètre d’âme dans le creux des rayures pour ce calibre est : 5,58 mm (selon les normes CIP). Les parois ont une épaisseur d’environ : 2,21 mm.

Le contrepoids tient en place par une rondelle en plastique et une bague filetée en acier. Le filetage de bout de canon : 10 x 0,6 mm. C’est un pas fin, il faut faire attention à ne pas l’endommager. C’est d’ailleurs le cas sur notre modèle qui a subit un choc à l’avant.

Le canon est monté de la même manière que sur la version en 7,65 mm. A savoir, dans un logement cylindrique porté par la carcasse. Une goupille le maintien en place, il n’est pas collé. Le canon est démontable aisément avec un minimum d’outillage après retrait de la goupille. L’idéal est de l’extraire à la presse pour éviter les à-coups qui existent lors de l’emploi d’un marteau.

Le canon fixe participe à la précision de l’arme.

Le contrepoids

Un contrepoids enveloppe l’extrémité du canon qui dépasse de la culasse. Il est aussi la base du guidon. Le contrepoids en acier est plaqué sur sa butée arrière par un écrou et une rondelle en plastique.

Le contrepoids et ses pièces annexes pèsent : 159 grammes.

Cette configuration (canon long et contre-poids) donne la possibilité d’allonger la distance entre la hausse et le guidon donc la précision de l’arme.

Le ressort récupérateur

Le ressort de notre arme n’est pas neuf.  Les dimensions du ressort récupérateur sont données à titre indicatives : long : 147 mm. Une des extrémités est conique : diamètre cylindrique : 15 mm, diamètre évasé : 15,8 mm.

La culasse

Le poids de la culasse avec la hausse est : 163 grammes.

La culasse ne porte pas le guidon. Il n’y a pas d’emplacement prévu à cet effet non plus à l’avant de la culasse. Pour cette raison, cette culasse ne peut être employée tel quel sans contrepoids porteur de guidon ou sans modification sur un PP 22 standard.

La hausse est différente de la version militaire, c’est normal, il s’agit d’une arme dite de précision. La hausse est montée sur la culasse par queue d’aronde. Il est intéressant de voir à quel point descend la hausse dans la culasse. Dit autrement, la face inférieure de la queue d’aronde est proche du canal de percuteur.

Le manuel utilisateur montre, pour ce calibre, la disposition des pièces internes.

Walter Manurhin PP Sport 22 Lr_38

A part la hausse qui est différente et qui ne passe pas inaperçue. Le second point important est le canal de percuteur. Il est adapté à une percussion annulaire, il est décentré. Le constructeur a choisi de réaliser un canal de percuteur oblong et non cylindrique.

Le diamètre de la sortie du canon sur la culasse : 12,4 mm.

L’extracteur est en acier, l’épaisseur : 2,9 mm.

Le percuteur est en acier. La pointe du percuteur mesure : 2 mm x 4 mm. La longueur du percuteur : 41,2 mm. Le percuteur n’est pas cylindrique.

Le ressort de percuteur est en acier. Il n’amène aucun développement particulier.

Walter Manurhin PP Sport 22 Lr_51

Le levier de sureté est en acier. Le diamètre du corps : 10 mm.

Les éléments de visée

La hausse est en acier, elle est réglable en hauteur et en dérive. Comme il est dit précédemment, elle est montée par queue d’aronde sur la culasse.

Le guidon est amovible. Il se monte par queue d’aronde sur le contrepoids, une vis l’immobilise dans son logement.

Les plaquettes de crosse

Les plaquettes de crosse sont en plastique marron. Elles sont maintenues sur l’arme par deux vis.

La plaquette gauche possède un repose pouce. A ma connaissance, il n’existe pas de modèle gaucher c’est à dire avec le repose pouce à droite.

Elles sont plus longues que des plaquettes de PP standard, elles mesurent 100 mm de haut. Elles englobent le chargeur qui est muni d’une extension conséquente.

Le chargeur

La capacité du chargeur est de dix cartouches. Il s’agit d’un chargeur de pistolet PP en 22 Lr qui porte une extension à sa base.

Le chargeur est rallongé par un talon en plastique qui étend la taille du chargeur cela afin qu’il soit dans la continuité des plaquettes de crosse. On voit sur les photos ci-dessous que l’extension est maintenue par deux vis sur le fond du chargeur en acier.

La section externe du chargeur est : 27 mm x 10 mm.

Un pion limite la course de l’élévateur de cartouche, il est porté par l’élévateur lui même. Le pion peut aider au garnissage du chargeur,  il est accessible par le coté droit du chargeur.

Conclusion

La fabrication de cette arme est soignée, ce n’est n’est pas étonnant vu son fabriquant.

Le design est un peu rétro mais n’est pas sans charme.

Il s’agit d’une arme fine, légère et bien équilibrée qui correspondrait à toutes les morphologies même les petites.

Les qualités techniques connues et reconnues du Walther PP sont améliorées par l’ajout d’une  ligne de mire rallongée, d’un départ soigné, d’une poignée semi-anatomique, d’un contrepoids.

Il est intéressant de voir que cette arme était en vente libre à une certaine époque, les temps ont bien changé.

 

 

Ce contenu a été publié dans Tous les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.